Isolation maison

Choisissez l’isolation adéquate pour le plafond de votre chambre !

Une chambre se doit d’être à la fois chaleureuse, confortable, discrète et calme. L’isolation thermique et l’isolation acoustique seront alors au rendez-vous. Toutes les parois de la pièce sont à isoler. Mention spéciale pour l’isolation du plafond.

Deux types de plafond à isoler pour une chambre

Le choix de l’isolant et sa mise en œuvre dépend en grande partie de la position de la chambre. S’il s’agit d’un appartement se trouvant entre deux étages, il faut vraiment réduire les bruits provenant de l’étage supérieur. Les travaux visent également à conserver la chaleur de la pièce.

La chambre se trouve tout à fait en haut, sous les combles ? L’isolation plafond de chambre doit tenir compte des 30 % d’énergie qui s’échappe par le toit. C’est une déperdition de chaleur à ne pas négliger.

Isolation d’un plafond séparant deux étages

L’injection de ouate de cellulose dans l’espace séparant le plancher de l’étage supérieur et le plafond est une solution. Dans ce cas, il faut étudier par quel orifice injecter l’isolant. Vous serez sans doute obligé de trouer le plafond.

On choisit la ouate de cellulose parce que c’est à la fois un isolant acoustique et un isolant thermique. Si la couche d’isolant est trop fine, elle ne filtrera que les bruits d’air. Pourtant, les bruits de contact sont importants et fréquents à ce niveau. La couche d’isolant doit alors être plus épaisse. Pour cela, vous pouvez rabaisser le plafond en créant un plafond autoportant. Celui-ci recevra facilement l’épaisse couche de ouate de cellulose.

Vous pouvez aussi choisir d’autres isolants comme la laine de verre ou la laine de roche. Les panneaux en polyuréthane peuvent également faire l’affaire.

Isolation d’un plafond sous les combles

La considération du type de toiture compte. La ouate de cellulose en panneaux est valable pour une toiture en tuiles. Du côté de la progression de la température, on évalue un déphasage thermique avoisinant les 11 heures. On n’entend pas non plus le bruit du mistral avec la pluie qui cingle la toiture. Cela convient donc parfaitement à une chambre à coucher.

La toiture plate en zinc, elle, est froide en hiver. L’isolation s’avère plus délicate parce qu’il faut à la fois le confort d’hiver et le confort d’été. L’économique laine de verre peut se faire, mais quand elle s’use avec le temps, on la voit dépasser de partout. Autant créer un faux plafond supporté par une structure métallique (des rails) à 20 cm en dessous du plafond initial. Vous poserez ensuite des panneaux semi-rigides de laine de bois sur les rails. Prévoyez un pare-vapeur, surtout s’il n’y a pas de lame d’air ventilée. Vous disposerez des plaques de plâtre sur les rails. Sur ces plaques, vous mettrez de la fibre de verre. L’épaisseur de l’isolant doit atteindre les 30 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *